Codex Studiosorum Bruxellensis
AH! QUE NOS PERES ÉTAIENT HEUREUX
Ah! Que nos pèr's étaient heureux(BIS)
Quand ils étaient à table,
Le vin coulait à côté d'eux(BIS)
Ça leur était fort agréable.
Et ils buvaient à leurs tonneaux Comme des trous. Comme des trous, morbleu! Bien autrement que nous, morbleu! Bien autrement que nous.
Ils n'avaient ni riches buffets(BIS)
Ni verres de Venise,
Mais ils avaient des gobelets(BIS)
Aussi grands que leur barbe grise.
Ils ne savaient ni le latin(BIS)
Ni la théosophie,
Mais ils avaient le goût du vin(BIS)
C'était là leur philosophie.
Quand ils avaient quelque chagrin(BIS)
Ou quelque maladie,
Ils plantaient là le médecin(BIS)
L'apothicair', sa pharmacie.
Et quand le petit dieu Amour(BIS)
Leur envoyait quelque donzelle,
Sans peur, sans feinte et sans détour(BIS)
Ils plantaient là la demoiselle.
Celui qui planta le provin(BIS)
Au beau pays de France
Dans le flot du rubis divin(BIS)
Sut planter là notre espérance.
Laatste refrein:
Amis buvons à nos tonneaux Comme des trous. Comme des trous, morbleu! L'avenir est à nous, morbleu! L'avenir est à nous.
Fout gevonden
Bezoek het forum om fouten te melden aan de redactieraad.
© Codexfonds 2008