Codex Studiosorum Bruxellensis
LE DUC DE BORDEAUX
M: Sonnerie de chasse
Le duc de Bordeaux ressemble à son frère, Son frère à son père et son père à mon cul; De là je conclus qu'le duc de Bordeaux Ressemble à mon cul comme deux gouttes d'eau.
Taïaut Taïaut Taïaut! Ferme ta gueule, répondit l'écho.
Le duc de Chevreuse ayant déclaré Que tous les cocus devraient être noyés, Madam' de Chevreuse lui a demandé, S'il était certain de savoir bien nager.
Madam' la duchesse de la Trémouille Malgré sa pudeur et sa grande piété, A patiné plus de paires de couilles, Que la Grande Armée n'a usé de souliers.
Le roy Dagobert a un' pine en fer; Le bon Saint-Éloi lui dit: "Eh bien, mon roi, Si vous m'enculez, vous m'écorcherez." "C'est vrai", dit le roi, "j'en f'rai faire un' de bois."
J'emmerde le roi et le comt' d'Artois Le duc de Berry et la duchesse aussi, Le duc de Nemours, je l'emmerde à son tour Le duc d'Orléans, je l'emmerde en même temps!
"Chasseur, as-tu vu le trou de mon cul? Si tu veux le voir, tu reviendras ce soir. Moi, j'ai vu le tien, je n'en ai rien dit; Si tu vois le mien, tu n'en di-iras rien."
La p'tite Amélie m'avait bien promis Trois poils de son cul pour en faire un tapis Les poils sont tombés, l'tapis est foutu La p'tite Amélie n'a plus d'poil à son cul.
La bite à papa qu'on croyait perdue, C'était la p'tit' bonn' qui l'avait dans les fesses La bite à papa n'était pas perdue, C'était la p'tit' bonn' qui l'avait dans le cul.
Fout gevonden
Bezoek het forum om fouten te melden aan de redactieraad.
© Codexfonds 2008