Codex Studiosorum Bruxellensis
LA FILLE DE LA BOUCHÈRE
T: Bram Desmet, Vincent Godderis, Polytechnic
M: 'Les filles du bord de mer', Adamo
Gebaseerd op waargebeurde feiten; Festival de la chanson estudiantine 1998
Je me souviens de la fille de la bouchère, Elle était vraiment conne comme sa mère, Mais quand on avait bu assez de bière, On lui mettait dans son derrière. Sortant du Wapps en état plus potable, Envie de niquer cette pétasse sur la table, Tellement bourré ma vision très minable, J'ai éclaté un pot de salade de crabe. En douceur, en douceur, en douceur et profondeur.
L'était chouette la fille de la bouchère, (Schwing, schwing, schwing) Elle nous faisait bander comme des cerfs.
Après St V et beaucoup de chopines, Je voulais bien lui faire sucer ma pine, La tête pressée trop près de sa poitrine, Et sur mon bout collait de la gélatine. Le soir d'un fût il m'fallait de la baise, Entr'les jambons je me sentais bien à l'aise, Je lui ai mis ma saucisse ardennaise, Bien lubrifiée avec d'la dijonnaise. En douceur, en douceur, j'ai tripoté sa petite fleur.
Refrein(BIS)
Elle s'était réfugiée dans le frigo, La porte s'est fermée derrière mon dos, Je me suis fait lécher mon Calippo, Par une gigantesque tête de veau. J'ai raconté toutes mes chaudes histoires, De sorte que tout le Cercle y aille la voir, Et complètement bourré comme tous les soirs, On sautait tout ce qu'y avait dans le comptoir.
Moraal:
La morale de cette histoire est ferme, Boire et baiser ça tue le commerce. La boucherie s'est fermée car à long terme, Toute la viande y goûtait fort le sperme. Eh encore, eh encore, Au Cercle Popo on est des porcs.
Refrein ad libitum
Fout gevonden
Bezoek het forum om fouten te melden aan de redactieraad.
© Codexfonds 2008