Codex Studiosorum Bruxellensis
LE JOUEUR DE LUTH
En notre ville est venu(BIS)
Un fameux joueur de luth(BIS)
Pour attirer la pratique Il a mis sur sa boutique C'est ici qu'pour un écu On apprend à jouer de l'épinette C'est ici qu'pour un écu On apprend à jouer du ...
Troulala, troulala, troula, troula, troulalaire Troulala, troulala, troula, troula, troulala.
Volgende strofen worden op analoge manier gezongen.
Toutes les fill's de Paris(BIS)
De Versailles à Saint-Denis(BIS)
Ont vendu leur chemisette Leurs jarr'tièr's, leurs collerettes Afin d'avoir un écu Pour apprendre à jouer de l'épinette ...
Un' jeun' fille se présenta(BIS)
Qui des leçons demanda(BIS)
Ah! Que tes leçons sont bonnes Il faudra que tu m'en r'donnes Tiens voilà mon jeune écu Pour apprendre à jouer de l'épinette ...
Un' vieille femme aux cheveux gris(BIS)
Voulut en tâter aussi(BIS)
Fais-moi passer la première Par la porte de derrière Tiens voilà mon vieil écu Pour apprendre à jouer de l'épinette ...
Vieille femme allez-vous en(BIS)
Et reprenez votr' argent(BIS)
Car ce n'est plus à votre âge Qu'on entre en apprentissage Vous avez trop attendu Pour apprendre à jouer de l'épinette ...
La viell' femme en s'en allant(BIS)
Marmonnait entre ses dents:(BIS)
"Ah! Vous me la baillez belle De me croire encore pucelle Voilà cinquante ans et plus Que je sais jouer de l'épinette ..."
La morale de ceci(BIS)
Je vais vous la dire ici:(BIS)
C'est quand on est jeune et belle Qu'il n'faut pas rester pucelle. Faut donner son p'tit écu Pour apprendre à jouer de l'épinette ...
Fout gevonden
Bezoek het forum om fouten te melden aan de redactieraad.
© Codexfonds 2008